webleads-tracker

Le blog

Retrouvez toute notre actualité, nos témoignages clients et notre veille supplychain, logistique, transport

contactez-nous

PARUTION SUPPLY CHAIN MAGAZINE – « L’automatisation n’est pas l’apanage des bâtiments neufs »

article supply chain magazine entrepot logistique

Dans son numéro de Mai, Supply Chain Magazine revient sur les investissements réalisés par les prestataires logistique pour gagner en productivité dans leurs entrepôts logistique.

 

Faut-il automatiser son entrepôt logistique pour améliorer la performance de ses sites ?

En plein engouement de l’innovation en tous genres dans les entrepôts, il est normal de se questionner sur la meilleure façon de rendre ses sites plus productifs. Doit-elle passer par un investissement dans les nouvelles technologies, dans les derniers robots à la mode ?

Cela n’est pas forcément le cas selon Benoit GARCON, Directeur Général de C-LOG. L’automatisation d’un site n’est pas toujours la réponse à un projet de développement de la productivité d’un site. Les mezzanines peuvent en effet être une alternative intéressante, aussi bien en termes de délais de mise en place, de faible coût et surtout d’optimisation des surfaces non utilisées dans les entrepôts : « C’est plus rapide que de construire un nouveau site » selon Benoit GARCON. En supply chain, les surfaces vides sont en effet la bête noire des prestataires logistique. Les mètres carrés non utilisés sur un site peuvent revenir cher à l’entreprise. Investir dans la mécanisation implique d’avoir des surfaces disponibles. Mettre en place des mezzanines va au contraire permettre de créer des surfaces disponibles pour un picking optimisé selon les critères de qualité de service et de délais.

Si cette solution répond aux besoins financiers et opérationnels de l’entreprise, ils ne doivent cependant pas mettre en péril le bien-être des salariés : « Le point central […] c’est de ne pas dégrader la qualité de vie des opérateurs ». Ce point étant vrai pendant la mise en place des solutions comme après. Le lieu de travail ne doit pas devenir bruyant ou étouffant et mettre à mal l’objectif premier qu’est l’amélioration de la productivité au sein de l’entrepôt logistique.

 

Pour découvrir l’intégralité de l’article : « L’automatisation n’est pas l’apanage des bâtiments neufs »

 

 

Voir plus de posts