Le blog

Retrouvez toute notre actualité, nos témoignages clients et notre veille supplychain, logistique, transport

contactez-nous

L’USINE NOUVELLE – Les entrepots automatisés de C-Log

entrepots-automatises-clog-innovation

Pour répondre aux pics saisonniers de commandes, C-Log a automatisé au maximum ses entrepôts costarmoricains de Saint-Malo et de Pleudihen-sur-Rance. Coup de projecteur sur ces deux entrepots automatisés aux technologies de pointe.

Des entrepots automatisés uniques en France

A quelques minutes de la plage du Sillon et de l’intramuros, plongeant le boulevard ceinturant Saint-Malo(Ille-et-Vilaine), se trouve l’entrepôt de C-Log, la filiale logistique du groupe textile Beaumanoir et l’un des plus gros employeurs de la cité corsaire. Elle emploie 300 salariés et réalise 45 millions d’euros de chiffre d’affaires. Mais, entre le siège de Beaumanoir, la maison mère (marques Cache-Cache, Morgan, Bonobo ) et C-Log, ce sont 700 personnes qui travaillent pour le groupe à Saint-Malo et à Pleudihen-sur-Rance (Côtes-d’Armor).

C-Log a été créé en 2002 car « Roland Beaumanoir, le PDG, avait compris qu’une bonne logistique constituait un vrai accélérateur pour le groupe», explique Bertrand Chabrier, le directeur du développement. Le textile impose en effet des contraintes. Une référence, c’est un produit, une taille et une couleur. Pour éviter aux points de vente d’entreposer de la marchandise alors que le mètre carré est coûteux. Les réassorts sont quotidiens et, dans 98% des cas, pour des pièces uniques.

Des commandes quotidiennes qui représentent pourtant de 10 à 20 colis par magasin. Le site logistique historique de Pleudihen a été automatisé le premier. Celui de Saint-Malo, modernisé en 2010, a profité de l’expérience acquise. Ils ont été conçus pour répondre aux pics saisonniers d’activité, jusqu’à 250 000 pièces en une journée. « Sans une mécanisation poussée, il ne serait pas possible d’absorber les volumes», explique Bertrand de l’Espinay, Responsable Etudes et Innovation.

Les colis acheminés à 6 mètres par seconde

Dans l’entrepôt, un tapis roulant télescopique facilite le déchargement. Des étiquettes et cartons normalisés optimisent l’efficacité. Après contrôle, les colis sont dirigés vers l’un des transstockeurs, au nombre de cinq à Saint-Malo et de douze à Pleudihen. D’une capacité de 12 000 colis chacun, ils sont placés selon des règles qui permettent de gagner du temps au moment de la sortie du carton. Quant aux cartons abîmés, qui ne pourraient pas suivre le circuit robotisé, ils sont automatiquement acheminés par un circuit parallèle.

Les transstockeurs des entrepots automatisés installés à Saint-Malo ont été fournis par l’allemand Gebhardt. Ils sont presque uniques en France et très rapides grâce à l’utilisation de deux robots. Le principal, qui se déplace à la fois latéralement et verticalement, est seconde par un chariot à déplacement uniquement horizontal. Le premier est assez lourd, ce qui limite sa vitesse d’accélération. Le second, léger et se déplaçant sans frottement grâce à un système par induction, est particulièrement réactif.

Lorsqu’un carton arrive, le premier robot vient se placer sur la bonne colonne pendant que le second reçoit le carton et l’achemine à la vitesse de 6 mètres par seconde !

La préparation de commande automatisée

En sortie du stock, pour la préparation des commandes, ‘intervention humaine est réduite au minimum. Une fois les vêtements ensachés placés sur un tapis roulant, une caméra lit le code-barres, envoie l’information au tapis roulant qui dépose la pièce dans le bac correspondant. Le système détecte quand un carton est rempli II est alors fermé automatiquement et l’opérateur, alerté par un signal lumineux, n’a plus qu’à le pousser sur le tapis roulant inférieur pour l’expédition.

Des entrepots automatisés de pointe. Les responsables de C-Log ont fait le choix d’un stock commun pour l’e-commerce et les magasins.  Considérant que les deux modes de commercialisation sont de plus en plus liés. Cependant, les commandes en ligne ne comptent en général qu’une ou deux pièces. Dèqs lors, une organisation particulière a été mise en place, avec des meubles reconfigurables mis au point par C-Log et brevetés.

L’entreprise a d’autres projets, comme l’utilisation de données externes pour affiner la planification.

 

Voir plus de posts